PRESS: Le Monde

Sous la menace de l’orage du Brexit, la foire Photo London mise sur les artistes émergents

La foire de Londres, qui existe depuis cinq ans, a réussi à faire son trou face à l’incontournable Paris Photo. Touchée par l’incertitude liée au Brexit, la manifestation britannique soigne les jeunes galeries. 

 

L’artiste-voyageur Adam Jeppesen, à la galerie Black Box Projects, explore, lui, l’idée de voyage et de mémoire, avec des paysages froissés comme des cartes routières et des sculptures-cyanotypes qui semblent flotter dans la mer : moins des représentations que des évocations poétiques… Les images du jeune Max Pinckers, à la galerie Van de Velde, choisissent aussi une voie entre documentaire et fiction : il a suivi des personnages dont la vie a été bouleversée, pour le meilleur ou pour le pire, par une célébrité soudaine, et qui tentent de s’adapter à la narration qui désormais est accolée à leur existence.

 

« AR Chalten IV » (2015), d’Adam Jeppesen.

 

May 18, 2019
of 44